Linux

Gestion des packages sous Manjaro

L’installation des paquets archLinux/Manjaro se fait facilement à travers l’outil par défaut. Mais plusieurs étapes ne sont pas gérées via cette interface, et peuvent poser problème au bout d’un certain temps, car causant un remplissage irrémédiable du disque.  Pour régler ces problèmes, on utilisera l’outil pacman (version >= 5), qui devra être exécuté avec les droits d’administration (« sudo pacman … »).

Les sources ou binaires téléchargés lors de l’installation sont conservés sur le disque, ce qui permet de vérifier a posteriori ce qui a été compilé, ou de réinstaller des paquets sans avoir à les re-télécharger. Mais il prennent alors de la place. Pour supprimer les paquets stockés localement :

pacman -Scc

Par défaut, les paquets sans dépendance ne sont pas supprimés et pacman ne nous prévient pas de leur présence comme le ferait APT sous Debian. Pour afficher la liste des ces paquets :

pacman -Qtd

Si vous voulez vérifier la dépendance d’un paquet au sein du système :

pacman -Qi  <NomDuPaquet>

Pour supprimer tous les paquets sans dépendance au système, avec leurs dépendances à eux – attention, jetez un œil à la liste avant de valider ! :

pacman -Rs $(pacman -Qdtq)

Je note enfin ici la commande pour forcer pacman à réinstaller un paquet, puisque « –force » n’est plus supporté :

pacman -S <NomDuPaquet> --overwrite '*'

Simplicité, concision…

Leave a Comment

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer